Mise sous film retractable de pots contenant des noix, des fruits ou des graines chez Allnuts

Allnuts, située à Herk-de-Stad en Flandre, est une PME spécialisée dans la production traditionnelle de noix, de graines et de fruits secs. J'ai rencontré le directeur et fondateur Alco Kappé, qui m'a raconté avec enthousiasme l'histoire d'Allnuts.

Allnuts en bref

"Je suis actif dans le domaine des noix depuis 25 ans. Allnuts est plus ou moins mon bébé. Tout a commencé il y a environ huit ans, à très petite échelle, dans un petit espace de production à LTV (Limburge Tuinbouwveiling) que nous louions avec la société Rodiers, un grossiste en fruits et légumes. Rodiers était un de mes bons clients auparavant et après environ un an, nous avons décidé de créer une entreprise ensemble. Rodiers s'est occupé de l'aspect administratif et moi de l'aspect opérationnel. Entre-temps, depuis trois ans nous faisons partie du groupe ADW tout en conservant notre indépendance opérationnelle. Au total, notre assortiment contient quelque trois cents produits différents. Outre le fait que nous sommes connus pour les noix, nous vendons également du riz, des flocons d'avoine, toutes sortes de graines et de fruits."

Le nom Allnuts existait déjà. L'étape suivante a été la création d'un logo élégant qui respire la qualité. Alco continue : " Tout doit être parfait. Nous ne sommes ni les meilleurs, ni les plus grands, ni les moins chers. Je ne vise pas ça non plus. Je veux offrir à mes clients la qualité et le service. Sinon, ça devient un produit de masse, un produit de prix. Notre marché est principalement situé en Belgique, mais aussi un peu au Luxembourg, en Allemagne et aux Pays-Bas. Aveve est par exemple un client important. Vous pouvez trouver nos produits dans les rayons fruits et légumes des magasins de détail. Nous fabriquons également un certain nombre de produits sous marque de distributeur."

Allnuts compte actuellement environ 14 employés permanents qui travaillent essentiellement cinq jours par semaine. Pendant les périodes de pointe, ils travaillent également le samedi matin. Alco explique : "En cas de forte affluence, nous divisons la production. Un groupe commence à six heures, un autre à sept heures et un autre à huit heures et demie jusqu'à 17 heures. Cela nous donne des journées de production assez longues, dont nous avons besoin pour réaliser certaines séries et commandes. Les machines sont régulièrement ajustées ou remplacées pour augmenter le niveau de production."

Uniquement des ingrédients naturels

Allnuts semble être l'une des rares entreprises qui cuise et grille encore les noix elle-même. Elle utilise également de l'huile d'arachide à 100% au lieu d'huile de palme ou de graisses industrielles. Alco veut ainsi se distinguer sur le marché du frais. Il explique pourquoi : "En cuisinant vous-même, vous pouvez choisir vous-même certaines saveurs. En revanche, dans le cas d'un achat industriel, des ingrédients moins chers sont souvent utilisés. Nous essayons également d'éviter les graisses industrielles car beaucoup de personnes en subissent les effets secondaires. Lorsqu'on goûte mes noix, j'obtiens presque toujours des réactions positives. Moins il y a d'ingrédients sur l'emballage, mieux c'est. Avec moi, c'est facile : cacahuète, huile d'arachide et sel."

Pas d'extension artificielle avec le rinçage au gaz

Un autre facteur distinctif est qu’Allnuts n'utilise pas la fumigation pour prolonger artificiellement la durée de conservation. Alco explique : "Je pars du principe que tous les produits que nous vendons poussent physiquement une fois par an. Alors pourquoi donner à mes produits une date de péremption de deux à trois ans en ajoutant de l'azote ou d'autres gaz ? Après tout ce temps, le contenu est toujours bon, mais il n'offre plus le même goût et la même expérience. En plus de cela, de plus en plus de clients commencent à se rendre compte que cette fumigation est un complément supplémentaire."

De l'emballage manuel...

Lorsque Allnuts a vu le jour il y a environ huit ans, il y avait déjà une idée en termes d'emballage et d'apparence. Cependant, les moyens de le réaliser faisaient défaut. "La première chose que j'ai faite à l'époque était de commander 10.000 bocaux et de les étiqueter manuellement. Les bocaux, l'emballage primaire, étaient à leur tour placés dans un emballage extérieur secondaire. Au départ, nous avons emballé avec une vieille machine manuelle d'emballage sous film rétractable de la marque Minipack, achetée à l'époque chez Tendeur Universel (ndlr: Tendeur Universel a été reprise par Presa en 2014). Cette machine est toujours là, d'ailleurs, et nous l'utilisons encore de temps en temps lorsque nous avons besoin de quelque chose rapidement. En attendant, nous parlons de quantités d'au moins un million et demi de bocaux par an et d'environ cinq millions d'étiquettes."

 ...à un processus de production et de conditionnement automatisé

Chez Allnuts, tous les produits arrivent en vrac et se voient attribuer un emplacement fixe dans leur entrepôt propre et de taille impressionnante, selon le système FIFO. Alco explique la suite du processus : "Nous rassemblons les ingrédients nécessaires pour un certain produit sur une palette, puis nous l'envoyons à l'étage. Là, les ingrédients sont soit cuits, soit grillés, puis stockés dans différents silos. Nous n'utilisons pas de bandes transporteuses pour la simple raison que nous traitons parfois jusqu'à six produits différents par heure. Si nous devons nettoyer à chaque fois une bande transporteuse de trois à quatre mètres, nous perdons un temps précieux. Donc chez nous, les produits finissent essentiellement du silo dans une goulotte vibrante jusqu'à la peseuse dans le bocal."

Deux lignes automatiques de mise sous film rétractable de Audion

Allnuts dispose désormais de deux lignes automatiques d'emballage sous film rétractable, l'une d'entre elles étant toujours configurée pour le même type de produits. Seule la hauteur varie, allant de 210 mm et 280 mm à 365 mm. Alco explique le processus d'emballage secondaire : "Les pots remplis sont placés sur un carton par six, après quoi ils sont insérés dans l’emballeuse automatique CS-Matic 100 de la marque Audion. La CS-Matic 100 emballe ensuite le carton contenant les six pots dans un film rétractable POF de qualité alimentaire. Ensuite, le plateau finit dans le tunnel de rétraction TE-Matic 18L à double chambre (également fabriqué par Audion), qui rétracte le film rétractable POF de façon nette et serrée autour du plateau. Enfin, les ensembles sont empilés sur une palette. Actuellement, nous fonctionnons à une vitesse de sept pièces par minute. Nous prévoyons d'augmenter cette vitesse à huit ou neuf pièces par minute prochainement."

La deuxième ligne d'emballage sous film rétractable, qui combine également une emballeuse CS-Matic 100 et un tunnel de rétraction TE-Matic 18L, a été achetée par Alco au début de l'année. Contrairement à la première ligne, celle-ci est régulièrement modifiée. Cette ligne conditionne une grande variété de formats, tels que les grands seaux en plastique et les plats d'un kilo en aluminium. D'autre part, il existe également des barquettes plus petites de 250 grammes en mousse de polystyrène.

Presa, fournisseur du film rétractable POF et des machines d'emballage sous film rétractable

Alco connaissait Presa grâce à l'ancienne machine de Tendeur Universel et grâce au film rétractable, au ruban adhésif et aux housses de palettes POF : "Nous avons certaines exigences en matière de film rétractable. Il doit être absolument antidérapant. Après tout, mes bocaux sont en plastique et le film que je serre autour d'eux est également en plastique. En d'autres termes, si un film lisse est utilisé, les piles de cinq ou dix se déplacent pendant le transport et se cassent. Ce que, bien sûr, nous voulons éviter."

Allnuts disposait auparavant de deux vieilles machines de rétraction entièrement automatiques : "J'avais réanimé ces machines plusieurs fois, mais à un certain moment, ça s'arrête. C'est lors d'un salon international en 2019 que j'ai découvert les machines d'emballage rétractable Audion actuelles. Presa étant leur distributeur officiel de BeLux, je les ai contactés pour obtenir un devis et des informations complémentaires. La décision a été prise rapidement. En 2020, j'ai acheté la première ligne et, plus tôt cette année, l'achat d'une deuxième ligne a suivi."

Fiabilité, réglage et changement de film faciles

La machine à emballer sous film rétractable CS-Matic 100 est de type industriel et est synonyme de fiabilité. "Le réglage de la machine est facile. L'opérateur est parfaitement capable de le faire lui-même, car le PLC est préprogrammé et les dimensions y figurent. En outre, la largeur du film rétractable change régulièrement. Le changement des rouleaux de film est facile. Nous n'avons pas non plus besoin d'un technicien externe pour les petits travaux tels que le remplacement du téflon.

Presa en trois mots : interaction - réactivité - service

Alco a pour principe : produits fixes, fournisseurs fixes et qualité fixe : "Je ne suis pas quelqu'un qui achète pour le plaisir , je pense à long terme. Chez Presa, la livraison s'est déroulée sans problème et les petites erreurs du début ont été bien résolues. Le service est très important pour moi. En tant que client, je veux être soulagé lorsqu'un problème survient. Tout comme je veux, à mon tour, prendre soin de mes clients. J'ai le numéro de portable d'un certain nombre d'employés de Presa. Si, par exemple, j'ai un dysfonctionnement, je leur envoie simplement une photo du problème et j'obtiens presque toujours une réponse immédiate. Cette réactivité et cette interaction sont là et cela me plaît beaucoup.”

 
Demande d'information
© 2022 PRESA | Disclaimer | Conditions générales
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous produire un contenu mieux adapté à vos besoins.
Les données ne seront pas communiquées à des tiers.
OK